Swipe to the left

DROIT A CONSOMMER EN RT 2012 AVEC LE CHAUFFE EAU T-FLOW ACTIV ALDES

DROIT A CONSOMMER EN RT 2012 AVEC LE CHAUFFE EAU T-FLOW ACTIV ALDES
Par econology 29 avril 2013 25200 vues 2 commentaires

Contexte :

En RT 2012, les besoins finaux en énergies dans les nouvelles constructions ne doivent pas dépasser une consommation de 50 kWhEP/m²/an (source : www.developpement-durable.gouv.fr/).

Comme cette limite du droit à consommer doit prendre en compte les besoins en chauffage, rafraichissement, ventilation et éclairage, ce plafond de 50 kWhEP/m²/an est souvent atteint voire dépassé, notamment si l’on utilise un chauffe-eau électrique.

Exemple concret d’une étude thermique réalisée :

Pour une famille de 4 personnes, les besoins énergétiques finaux afin de produire de l’eau chaude sont d’environ 17 kWh/m²/an. Ces besoins en RT 2012 doivent être multipliés par le coefficient de transformation énergétique pour évaluer les dépenses en énergie primaire (inclut les déperditions). Ce calcul donne  17 x 2.58 (coefficient de transformation)= 43.86 kWhEP/m²/an.

Cette valeur constitue quasiment la totalité de votre droit à consommer de l’électricité en RT 2012 (50 kWhEP/m²/an), et vous n’avez pas encore chauffé, rafraichit, éclairé ni ventilé votre habitation.

schéma 1

Base de calcul : kWh/m²/an ou kWhEP/m²/an

Solution :

Si l’on souhaite conserver l’énergie électrique comme source pour la production d’eau chaude,  il faut donc un chauffe-eau plus économique par sa technologie.

Le T-Flow ACTIV est actuellement le système le plus économique des chauffe-eau thermodynamiques car son COP (Coefficient de Performance) est le plus important du marché (3.42) et ne contient pas de résistance.  Le COP est un rapport entre la quantité de chaleur produite par celle-ci et l'énergie électrique consommée par le compresseur. Plus le chiffre est élevé, plus le système est performant.

Avec un COP de 3.42, les mêmes besoins en eau chaude n’atteignent plus que 13.7 kWhEP/m²/an. Il vous reste donc du droit à consommer pour le chauffage, le rafraichissement, l’éclairage et la ventilation.

schéma 2

Base de calcul : kWh/m²/an ou kWhEP/m²/an

Le T-Flow ACTIV est tellement performant qu’il permet parfois si les constructions sont bien pensées, bien orientées et bien isolées de chauffer avec effet  joule à savoir avec un chauffage électrique, fiable sans entretien et très durable (rayonnant, convecteur….).

Dans un contexte de besoins bioclimatiques de niveau faible, ce chauffe-eau peut permettre d'éviter d'avoir recours à des systèmes de chauffages couteux à l'achat et à l'entretien comme un plancher chauffant, une chaudière ou une pompe à chaleur. Selon nous, avec le T-Flow ACTIV, les radiateurs électriques à inertie seront le système le plus intéressant en termes de rapport (performance + durée de vie) / (coût d'achat + coût d'entretien + consommation).

t flow activ donnes

NB : cet article a été rédigé afin de rendre compréhensible l’intérêt du T-Flow ACTIV dans la RT 2012. Nous recommandons une étude thermique avec simulation du système pour vérifier sa pertinence.

Droit a consommer en RT2012 avec le chauffe eau... 8 décembre 2017 à 11:09
[...] En RT 2012, les besoins finaux en énergies dans les nouvelles constructions ne doivent pas dépasser une consommation de 50 kWhEP/m²/an (source : www.developpement-durable.gouv.fr/). Comme cette limite du droit à consommer doit prendre en compte les besoins en chauffage, rafraichissement, ventilation et éclairage, ce plafond de 50 kWhEP/m²/an est souvent atteint voire dépassé, notamment si l’on utilise un chauffe-eau électrique. Exemple concret d’une étude thermique réalisée :(...)  [...]
Ipeb 8 décembre 2017 à 11:09
J'ai fais appel à un bureau d'étude thermique pour avoir une attestation de la RT 2012 pour la construction de ma maison. Et effectivement, la consommation d'énergie est faible. Au début j'étais réticent par cette norme de par son prix et par d'autres caractéristiques.

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...