Swipe to the left

[DOSSIER VMC Simple Flux Hygro] : Ventilation Mécanique Controlée

[DOSSIER VMC Simple Flux Hygro] : Ventilation Mécanique Controlée
Par econology 26 juin 2013 831 vues 1 commentaire

La VMC Simple Flux Hygroréglable, qu’est ce que c’est ? :

La VMC Simple Flux Hygro à un débit d'air entrant variable en fonction de l'humidité.

Contrairement à une VMC auto-réglable, la VMC hygro prend en compte l'occupation et les activités présentes dans l’habitat puisque l’activité humaine est génératrice d’humidité dans l’air par la respiration et l’utilisation des pièces humides.

Cette adaptation à l’humidité et donc à l’occupation permet du même coup de réaliser des économies d’énergies par rapport à une VMC simple flux auto-reglable. La VMC Hygro est un investissement plus couteux qu’une VMC auto mais dont l’amortissement est beaucoup plus rapide. De plus, avec des entrées d’air acoustiques qui permettent une diminution des nuisances extérieures et beaucoup moins de courant d’air qu’avec une auto-reglable, votre habitation sera plus confortable.

 

Il existe 2 types de VMC Hygroréglables :

  • Type A :

-          Bouches hygroréglables à débit variable

-          Entrées d'air auto-réglables à débit fixe.

  • Type B :

-          Bouches et entrées d'air hygroréglables à débits variables. En savoir + >>

 

Il existe aussi deux types de technologie de moteur :

  • Sur une VMC Hygro classique à moteur, le débit varie légèrement  avec un glissement de l’ordre de 100 à 150 tours (4 pôles,  400 tours/minute).
  • Sur une VMC Hygro Micro watt à moteur Ec ou aussi appelé « courant continu », le moteur change et combat le glissement de vitesse.

 

Pourquoi dit-on « VMC Hygroréglable » et non pas « VMC Hydroréglable » ? :

On entend souvent dire VMC Hydroréglable, mais ceci n’existe pas. En effet « Hydro » du grec ancien signifie bien « eau », ce qui explique pourquoi ce terme est employé aussi souvent pour désigner la VMC Hygroréglable. Cependant le bon terme est Hygroréglable car « Hygro » du grec ancien signifie humide, ce qui est plus approprié quand on connait la fonctionnalité d’une VMC Hygroréglable, dont le débit est variable non pas en fonction de l’eau, mais bien de l’humidité.

Dans quels cas utiliser une VMC Simple Flux Hygroréglable ?

Le principe de la VMC Hygroréglable garantit une évacuation plus rapide de l'air très humide, tout en réalisant des économies d’électricité, puisque elle prend en compte l’occupation des pièces à vivre. De plus, la VMC Hygro évite au maximum les risques de condensation ou d'odeurs.

Une VMC hygroréglable est un bon compromis entre une VMC Simple Flux autoréglable, économique à l'installation, mais source d'importantes déperditions de chauffage et une VMC Double Flux autoréglable ou VMC Double Flux Hygroréglable, plus performante mais nettement plus coûteuse.

Les petits conseils pour installer sa VMC Hygroréglable :

 

  1. Ne pas utiliser de bouches simples ou de grilles.
  2. Utiliser des gaines isolées pour éviter le risque de condensation (surtout en Hygro car les débits sont faibles).
  3. Utiliser du scotch pour l’étanchéité.
  4. Ne pas mettre la machine dans une chambre à cause du bruit.

 

La VMC Simple Flux Hygroréglable, c’est Econology !

BAHIA OPTIMA Micro Watt ALDES

HYGROLIX BBC ATLANTIC

OZEO HB UNELVENT

MODULO R-Control NATHER

 

Fonctionnement des entrées d'air et bouches Hygro >>

 

[DOSSIER VMC Simple Flux Hygro] : entrées d'air et bouches hygro - Economie d'énergie et Ecologie 8 décembre 2017 à 12:09
[...] juin 2013 à 10 h 14 min [DOSSIER VMC Simple Flux Hygro] : Ventilation Mécanique Controlée - Economie d'énergie et Ec... [...]

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...