Swipe to the left

Ventilation par insufflation ou VMC ?

Ventilation par insufflation ou VMC ?
Par econology 15 octobre 2015 3534 vues Pas de commentaires

La ventilation par insufflation est un système de ventilation qui permet le renouvellement d’air par insufflation d’air neuf dans le logement et s’oppose donc à la VMC qui quant à elle extrait l’air vicié des pièces humides.

Dans le cas de la VMC l’air neuf entre par des entrées d’air généralement installées sur les fenêtres, tandis que dans le cas d’une ventilation par insufflation, l’air sortira via ces entrées d’air ou via les défauts d’étanchéité du bâtiment.

Généralement installée dans les combles, la centrale de ventilation par insufflation prend l'air neuf dans le lieu où elle se trouve (ex dans la toiture), pour l'insuffler dans le logement généralement par une seule bouche. Elle est normalement équipée d’un filtre G4, afin de ne pas insuffler dans la maison les particules en suspension dans l’air qu’elle aspire. Contrairement à la VMC qui fait entrer de l’air neuf non filtré, elle semble présenter un avantage hygiénique qui est tout de même discutable en fonction de l’endroit d’installation qui peut être pollué et contenir des particules trop fines pour être filtrée.

Elle est aussi normalement équipée d’une résistance, qui s’active lorsque l’air devient trop froid et descend sous une température donnée (en moyenne 15°). Les débits de renouvellement de la ventilation par insufflation sont souvent supérieurs à une VMC autoréglable et à coup sûr supérieurs à une VMC hygroréglable. La résistance s’avère donc importante pour ne pas occasionner de l’inconfort en pulsant de l’air trop froid dans le logement.

Simple d’installation, cette solution s’avère particulièrement adaptée dans certains cas précis :

  • Une maison ayant des problèmes important d’humidité : La Ventilation par insufflation renouvelle plus l’air car les débits sont généralement importants et peut s’avérer plus efficace pour lutter contre ces problèmes d’humidité.
  • Quand la pose d’un réseau de gaine est difficile : généralement une seule gaine amène l’air depuis la centrale à une bouche de grande taille. Le logement entier étant en surpression, aucune gaine supplémentaire n’est nécessaire pour l’acheminement de l’air qui doit passer sous les portes et sortir par les débits de fuites du logement.

Cette solution constitue donc une alternative aux systèmes de VMC. Notons que dans le cas d’un logement bien isolé et étanche, une VMC est à privilégier, idéalement hygroréglable ou encore mieux une VMC double flux !

La ventilation par insufflation présente une consommation plus importante des moteurs car renouvelle plus l’air et induit donc plus de besoin de chauffage et de climatisation.

Il faut aussi savoir qu'elle ne rentre pas dans le cadre de la RT2012 et n’entrera vraisemblablement pas non plus dans la RT 2020. Donc en construction neuve, la Ventilation par insufflation n’est pas possible…

Avantages :

  • Pas de gaines = simplicité de mise en œuvre
  • Efficace contre l’humidité de part le renouvellement important
  • Filtration
  • La surpression du logement peut aider à un meilleur tirage de la cheminée à foyer ouvert

Inconvénients :

  • Consommation plus importante qu’une VMC
  • Pas dans le cadre de la RT2012

Econology distribue différents modèles de ventilation par insufflation :

VCI-UNELVENT1La VCI Pulvsive Ventil Unelvent : Elle offre un débit allant jusqu'à 212m3/h pour une puissance de 9W. Elle est fournie avec une gaine et une bouche, D200 mm.

VCI-roof-unLa VCI Pulvsive Ventil ROOF Unelvent : Elle offre un débit allant jusqu'à 212m3/h pour une puissance de 9W et Propose un by-pass auto qui prend l'air de l'extérieur au-delà de 25 degrés. Elle se décline en 1, ou 2 sorties

Ventilation_pozidry-unlVentilation Lo Carbon Pozidry Ventilair : Disponible en version avec ou sans chauffage et propose 2 vitesses. Débit jusqu'à 180m3/h, et puissance jusqu'à 12W

 

Publié dans : Actualités écologie

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...