Swipe to the left

Voiture hybride ou voiture électrique, que choisir ?

Voiture hybride ou voiture électrique, que choisir ?
Par econology 8 octobre 2014 179 vues Pas de commentaires

La consommation de carburants comme le gazole et l’essence fait que les moteurs traditionnels favorisent la destruction progressive de l’environnement, en émettant dans l’air des particules dangereuses comme le gaz carbonique (CO2). Les voitures hybrides et les voitures électriques sont conçues pour remédier à cela, mais les avis sur Internet sont mitigés. Ces quelques lignes vous aideront à faire le choix entre les deux voitures.

Les voitures hybrides

Les voitures hybrides combinent un moteur thermique et un moteur électrique. Résultat : l’accélération est rapide et le bruit moins important. Par ailleurs, une consommation de carburants réduite de 10 à 50 %, soit 4,5 litres au 100 kilomètres en moyenne en milieu urbain, représente une économie de 500 € par an. Seule condition, il faut passer au mode du tout électrique à basse vitesse. Leur autonomie est assurée : elles sont dotées d’un réservoir d’essence et d’une batterie rechargée automatiquement au moment des freinages ou avec une prise de courant. Au moment de l’achat, des réductions fiscales et des crédits d’impôt sont octroyés, entraînant par conséquent la diminution du prix de leur achat.

 

Les voitures électrique

renault zoe

De leur côté, les voitures électriques exploitent la force électromotrice produite par les batteries d’accumulateurs, la pile à combustible ou le moteur thermique. Les batteries, capables de délivrer une puissance de 15 à 200 kilowatts, ont une autonomie variant entre 100 et 300 km, mais il faut d’abord la recharger pendant 8 heures. Elle a une influence non négligeable sur le prix de la voiture. En moyenne, ce type de voiture consomme dix kilowatts par heure au 100 km. Le moteur, très silencieux, a une durée quasi illimitée, il démarre très rapidement, quelles que soient les températures. La recharge de la batterie peut être effectuée grâce à la présence de bornes électriques ou de manière automatique, à l’aide d’un système de régénération lors des freinages. Leur entretien est facile : les recours à l’huile de vidange et au liquide de refroidissement sont devenus inutiles. Leur dernière qualité, mais non des moindres, elles respectent l’environnement en ne dégageant aucune pollution olfactive ni auditive.

 

 

Figure 1 La Renault Zoe, modèle star des voitures électrique de la marque Renault

Quant au choix final, les deux motorisation sont très complémentaires. Le véhicule hybride convient plus à la voiture taillée pour avaler des kilomètres, notamment sur des longues distances.

Familiales, berlines... Le moteur thermique compense le déficit d'autonomie. Une voiture électrique à ce jour reste un parfait outil comme voiture d'appoint, ou pour les trajets récurrents mais de courte distance. Les points de charge ne sont pas encore assez répandu pour faire longues distance en toute sérénité, et le temps de chargement et lui aussi bien trop important. Même si ces 2 points s'amélioreront rapidement dans les années à venir...

Publié dans : Actualités écologie

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...