Swipe to the left

Rénovation thermique objectif BBC [épisode 2] témoignage

Rénovation thermique objectif BBC [épisode 2] témoignage
Par econology 9 décembre 2011 423 vues 1 commentaire

Premier diagnostic thermique vers plus de confort

Le gabarit des radiateurs en fonte et du système de chauffage central (tout apparent) avec son énorme chaudière fuel, nous a tout de suite mis la puce à l'oreille sur le confort de cette maison... Radiateurs brûlants, mais sensation de froid très probables...

Le diagnostic de performance énergétique, à près de 450kWh/m², sur 150m², laisse entrevoir une consommation de l'ordre 70MWh par an... Gloups... même avec un programmateur et des robinets thermostatiques, la facture et l'empreinte énergétique/CO2 de cette maison va être impressionnante...

Nous avons très vite identifié que cette maison se prêterait très bien à une rénovation moderne, avec isolation par l'extérieur et bardage de protection en bois. 14 cm de laine de roche (20cm sur la façade est sans ouvertures) avec un R>5, devraient nous apporter une grande amélioration de ce côté là. Deuxième poste : l'isolation de la toiture : 20cm de laine de roche + bac acier sandwich (R total >7) devraient bien convenir. Enfin, changement de toutes les menuiseries, placées au nu extérieur de la maçonnerie, et on a traité l'essentiel. Côté sol, on verra plus tard si on trouve une solution élégante pour isoler la sous face du vide sanitaire, mais avec 40cm de hauteur, ça va être difficile d'aller coller en sous-face du polystyrène ou de la mousse de polyuréthane...

Conséquence d'une meilleure isolation"

C'est à peu près à ce moment là qu'on s'est posé la question : avec toute cette isolation, avons nous toujours besoin d'un système de chauffage central qui sera maintenant surdimensionné ?

Retour vers internet, à la recherche d'un outil simple d'évaluation de la performance thermique. Nous en trouvons plusieurs, qui convergent tous vers un besoin de chauffage maximum de l'ordre de 8 à 10kW. Les 14 radiateurs à eau de 3 à 4 kW chacun sont donc un peu de trop... Et madame qui rêvait de faire disparaître ces tuyaux monstrueux, ces radiateurs qui prenaient la place des futures commodes, et de transformer la chaufferie en 2e salle de bain ... Hop ! Quelques coups de disqueuse plus tard, tuyaux et radiateurs sont retirés... la maison a tout de suite un autre aspect

Jérome Samson.

La suite :

VMC double-flux et chauffage ou VMC DF thermodynamique

anne 8 décembre 2017 à 12:08
oui c'est vrais il faut bien choisir son radiateur
nantes clim pas cher discount

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...