Swipe to the left

[DOSSIER MCP] Fonctionnement et performances des matériaux à changement de phase

[DOSSIER MCP] Fonctionnement et performances des matériaux à changement de phase
Par econology 19 février 2010 1419 vues 2 commentaires

Dans le premier billet de ce dossier, je vous ai introduit les matériaux à changement de phase, et en quoi ils pouvaient être une solution aux problèmes d'inertie thermique. Je vais rentrer dans la technique aujourd'hui pour faire un point sur le fonctionnement et les performances de ces matériaux.

Retrouver le premier article Pourquoi les matériaux à changement de phase sont une révolution pour le bâtiment

Quel est son fonctionnement ?

Energain® (les panneaux MCP du Dupont de Nemours) se présente sous la forme d’un panneau contenant une paraffine encapsulée dans un copolymère. Les panneaux sont installés sur les murs intérieurs et les plafonds du bâtiment, derrière le revêtement de plaque de plâtre, avec un système de ventilation. La paraffine présente dans les panneaux fond puis se solidifie en fonction des fluctuations de la température interne des pièces. Lorsque le composé fond, la chaleur de la pièce est absorbée ; lorsqu’il se solidifie, il libère à nouveau la chaleur dans la pièce.

- En absorbant la chaleur, les panneaux ralentissent de manière significative les augmentations de température, réduisant ainsi les pics jusqu’à 7 °C ;

- Lorsque la température chute, la chaleur absorbée dans les panneaux est libérée ralentissant le refroidissement des pièces et limitant l’utilisation des systèmes de chauffage.

Ces plaques (d'une épaisseur de 0.56mm) ont la même capacité de stockage de calories qu'un mur de béton de 5 à 7cm ! (une plaque de 5mm est quand même plus simple à installer en rénovation qu'un mur de béton de quasiment 10cm, ou plus esthétique qu'un bloc de fer de 2M3 au milieu du salon...)

Dans quelles conditions de mise en oeuvre peut-on attendre une telle performance ?

Pour réduire la température de 5°, il faut équiper le bâtiment en panneaux Energain®  de l'équivalent en m² de 65% du cubage du bâtiment. Par exemple si vous avez cubage de 250m3, vous devez equiper votre maison avec 162.5m2 de mur (ou plafond) de panneaux MCP.

Un graphique est souvent plus parlant que les mots, regardez par vous même :

Suite et fin du dossier MCP avec le prochain billets : Avantages et mise-en-oeuvre

[DOSSIER MCP] Pourquoi les matériaux à changement de phase sont une révolution pour le bâtiment « Le blog Econology 8 décembre 2017 à 11:08
[...] suivre, dans la deuxième partie : fonctionnement et performances. 18 février 2010   //   Technologie   //   Aucun [...]
[Dossier MCP] Avantages et mise-en-oeuvre des matériaux à changement de phase. - Economie d'énergie et Ecologie 8 décembre 2017 à 11:08
[...] Retrouver le premier article du dossier MCP Pourquoi les matériaux à changement de phase sont une révolution pour le bâtiment Et le second Fonctionnement et performances des matériaux à changement de phase [...]

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...