Swipe to the left

Du bambou pour ma maison ?

Du bambou pour ma maison ?
Par econology 8 février 2013 886 vues 2 commentaires

En 2009 « l’effet bambou » a fait son apparition avec la première maison parasismique et paracyclonique construite en Martinique à base de bambou par Bambou Habitat. Aujourd’hui nous n’entendons plus parler de ce phénomène alors que les articles réalisés à l’époque prévoyaient l’arrivée du bambou sur le marché français. Essayons de comprendre pourquoi ce phénomène n’a pas perduré et n’est plus d’actualité.

Tout d’abord, qu’est ce que le bambou ?

Le bambou fait partie de la famille des graminées avec plus de 1200 espèces. Cette plante a un aspect différent selon l’endroit où elle pousse (couleur, taille, forme …). Le bambou à une capacité de croissance très rapide, une forte résistance par son élasticité et il est également très léger. Sa floraison n’est pas régulière voire très rare et se produit simultanément dans le monde entier peut importe son âge. Cela s'expliquerai par une mémoire génétique contenue dans son ADN.

Les bambous poussent naturellement en Amérique,  Asie, Afrique et Océanie. En Europe et en Antarctique, ce n’est pas spontané à cause du climat. Même si certaines espèces peuvent y pousser, le bambou se fait très rare.

Localisation

Genres

Espèces

Asie

44

environ 600

Amériques

21

environ 400

Madagascar

6

20

Afrique

3

5

Pacifique

2

4

Australie

2

3

Total

78

+ de 1000

A quoi peut-il servir ?

Une équipe hollandaise a voulu comparer l’empreinte écologique du bambou à celle des matériaux utilisés habituellement dans les constructions comme l’acier, le béton et le bois. Cette étude à montré que c’est celle du bambou qui est la moins importante.

Au Japon et en Chine, ces maisons font parties de la culture. De nombreuses constructions sont réalisées entièrement à base de bambou et aujourd’hui c’est plus d’un milliard de personnes qui vivent dans des constructions en bambou.

bambou habitat chine

Le bambou est un bon partenaire dans les pays asiatiques, d’ailleurs les échafaudages qui ont servi à construire les plus grands gratte-ciel étaient fait de bambou en raison de sa solidité (Central Plaza, Jin Mao Tower, Two International Finance Center…).

Cependant, il faut également souligner que les bambous sont répertoriés parmi les espèces invasives. Cette plante s’étend très facilement et porte parfois préjudice à la biodiversité des écosystèmes sur une échelle locale.

De plus, la vraie question que nous devrions nous poser est de savoir si le bambou serait aussi écologique en Europe qu’en Asie ?

En effet même si le bambou fait parler de lui par ses vertus prometteuses pour l’environnement, il ne faut pas oublier que cette plante implantée depuis plusieurs années sur le marché du bâtiment en Asie, ne pousse pas naturellement en Europe. Il faudrait donc l’importer pour pouvoir s’en servir, ce qui ne s’avère pas si bénéfique pour notre environnement (émissions de CO2 dues au transport).

 

Pour rebondir sur ce sujet, je m'adresse à vos avis de lecteurs. Que pensez-vous de l’utilisation du bambou en Europe ?

En utilisez-vous pour vos constructions ou simplement en guise de décoration ? En êtes vous satisfait ?

charlec 8 décembre 2017 à 12:09
le bambou pourrait resorber une bonne partie du chomage 60% des jeunes Alors que cela pousse partout ici des bambouseraies ont été crees mais il faut une volonte politique pour booster ces projets
Lara Econology 8 décembre 2017 à 12:09
Certes la solution c'est la volonté ! Je suis d'accord pour dire non aux importations de bambou car cela pollue + qu'autre chose mais cependant il serait judicieux d'exploiter nos propres ressources en bambou, si bien évidemment elles sont suffisantes, ou s'il est possible d'en faire pousser davantage.

Veuillez patienter...

  En cours de chargement...