juil
31

Le PVC est-il dangereux pour la santé et l’environnement ?

Le PVC ou chlorure de polyvinyle a été découvert par accident au cours du XIXe siècle apparaissant comme un solide blanc après exposition au soleil. Ce n’est qu’à partir du XXème siècle que la méthode de plastification du PVC fut mise au point afin de pouvoir nous en servir. Le PVC est un matériel qui s’utilise dans de nombreux secteurs : le secteur médical, la mode, l’automobile et tout particulièrement celui du bâtiment. Aujourd’hui le PVC représente 40 % des plastiques utilisés dans le bâtiment. Ses vertus isolantes et souples font du PVC unPVC matériel indispensable pour les revêtements de sols, de murs, pour les plafonds tendus et aussi pour fabriquer des conduits et des membranes d’étanchéité synthétiques. Le PVC a des performances énergétiques, acoustiques économiques et c’est un matériel ignifuge. Pour la stabilisation de ce produit, on mélange le PVC avec des additifs tels que des phtalates (40% de la composition), des bisphénols A et certains métaux tels que le plomb.

La question que l’on se pose est de savoir si ces additifs sont nocifs pour l’environnement et la santé.

Pour l’environnement : Le PVC est recyclable depuis peu mais doit subir un cheminement complexe. Ce n’est que depuis l’an 2000 que ce procédé de recyclage du PVC fut mis en place par le projet Vinyl2012. Le PVC usé est alors plongé dans un solvant et filtré par la suite. Certaines personnes ne sont pas au courant de l’importance de cette méthode de recyclage et décident de détruire elles-mêmes le matériel usé en le brulant.

PVC maison

Le PVC libère alors au contact de la chaleur, des toxines nocives présentent dans les nombreux additifs nécessaires à sa stabilisation. Ces toxines se propagent dans l’atmosphère, c’est ce que l’on appelle le COV (Composé Organique Volatil). Les particules qui se libèrent forment de la dioxine et de l’acide chlorhydrique, à l’origine des pluies d’acides. L’industrie du PVC est très polluante pour l’environnement, autour des usines de fabrication de PVC, on constate que les rivières et les étangs présentent une concentration importante de substances chimiques, toxiques pour l’homme.

Pour l’homme : Le PVC brut n’est pas nocif en tant que tel car il est composé à 57 % de sel et à 43 % de pétrole. Ce qui est nocif, c’est le COV qui s’évapore dans l’air suite à un phénomène de combustion ou d’évaporation. Ces particules nocives sont très volatiles et peu solubles. Elles se retrouvent facilement dans l’air, s’accumulent dans les sols et se transmettent par le toucher, par inhalation de l’air ou par voie orale. Le phénomène de migration  de ces particules est accentué en présence de lumière solaire et peut, dans certains cas, s’avérer dangereux pour la santé.

Qu’est ce que le COV ?

Le COV ou Composé Organique Volatil est composé de carbone, d’oxygène, d’hydrogène, d’halogène et de soufre. Il se transforme en gaz une fois dans l’atmosphère et certains COV présentent des risques pour la santé et l’environnement. L’un des risques majeurs à l’origine du COV est le réchauffement planétaire, car ces particules, une fois présentes dans l’atmosphère, forment l’Ozone. Le COV est émis dans l’air soit par combustion, soit par évaporation.

En conclusion le PVC est présent partout dans notre quotidien, alors pour éviter au maximum les risques de nocivité sur la santé et l’environnement, il faut :

-          Se renseigner sur le recyclage de ces matériaux et ne pas les bruler soi-même,

-          Bien aérer sa maison afin de faire rentrer un air pur,

-          Privilégier des matériaux naturels comme le bois,

-          Éviter d’exposer des produits en PVC à la chaleur ou la lumière solaire.

Votre avis nous intéresse !

Avez-vous des sources concrètes d’études réalisées, qui prouveraient les effets du COV libéré par le PVC, sur la qualité de l’air ? Savez-vous à quelle température le COV s’évapore t-il dans l’air ?

 

 

Un commentaire sur “Le PVC est-il dangereux pour la santé et l’environnement ?”

  • [...] Le PVC ou chlorure de polyvinyle a été découvert par accident au cours du XIXe siècle apparaissant comme un solide blanc après exposition au soleil. Ce n’est qu’à partir du XXème siècle que la méthode de plastification du PVC fut mise au point afin de pouvoir nous en servir. Le PVC est un matériel qui s’utilise dans de nombreux secteurs : le secteur médical, la mode, l’automobile et tout particulièrement celui du bâtiment. Aujourd’hui le PVC représente 40 % des plastiques utilisés dans le bâtiment. (…)  [...]

Commenter